Les micro-crèches Happy Zou accueillent jusqu’à 10 enfants et offrent un environnement stimulant et sécurisé pour l’enfant.

Nos services : Une équipe conviviale et disponible, Une intégration au cœur de la vie de la crèche, Une amplitude horaire adaptée aux besoins des parents

Nous suivre
  /  Activités micro-crèches Happy Zou   /  Enfant malade
Enfant malade

Enfant malade

Est-ce qu’un enfant malade doit rester à la maison ou peut-il aller à l’école ? C’est la question que plusieurs parents se posent lorsque leur enfant se réveille avec de la fièvre ou un mal de ventre. Un sondage réalisé auprès de parents américains révèle que la réponse varie d’une situation à l’autre.

Quel enfant n’a pas manqué un jour d’école parce qu’il se sentait mal ? Parfois cet absentéisme scolaire était justifié, parfois non…

Votre enfant est malade et vous devez aller travailler ?

Les trois quarts des parents interrogés rapportent que leur enfant a manqué au moins 1 journée d’école dans la dernière année parce qu’il était malade. Pour décider s’il doit rester à la maison, 60 % des parents se sont demandé si l’état de leur enfant risquait d’empirer à l’école et 47 %, si leur enfant risquait de transmettre sa maladie à ses camarades. Ces préoccupations étaient particulièrement fréquentes chez les parents d’enfants âgés de 6 à 9 ans.

Pour prendre une décision, les parents se fiaient aussi aux symptômes de leur enfant. Ainsi, 80 % des parents n’envoyaient pas leur enfant à l’école s’il avait une diarrhée et 58 % gardaient leur enfant à la maison s’il souffrait de vomissements. Seulement 49 % des parents donnaient congé à leur enfant s’il avait une légère fièvre, mais un comportement normal. De plus, à peine 16 % des parents privaient leur enfant d’école s’il avait les yeux rouges et larmoyants. Enfin, 12 % jugeaient qu’un nez qui coule et une toux sèche étaient suffisants pour s’absenter.

Par ailleurs, l’organisation familiale avait une influence sur la décision des parents. Par exemple, ne pas vouloir manquer le travail était un facteur très important selon 11 % d’entre eux. Pouvoir trouver une personne pour garder l’enfant était aussi une préoccupation très importante pour 18 % des parents. Les parents qui n’ont pas de proches pour les aider auraient en effet moins d’options lorsque leur enfant est malade, soulignent les auteurs du rapport.

Enfant malade : le garder ou non à la maison ?

Enfant malade :

À la garderie, il existe habituellement des règles assez claires pour déterminer si un enfant malade peut se présenter ou non. Ce n’est toutefois plus le cas une fois à l’école primaire, remarquent les chercheurs. De plus, il est parfois difficile de savoir si les symptômes d’un enfant empireront pendant la journée et s’ils persisteront plusieurs jours. Les parents doivent donc souvent prendre une décision avec très peu d’information disponible.

Les auteurs du rapport proposent donc quelques règles pour guider les parents.

  • Nez qui coule. Si l’enfant semble en forme malgré son rhume, il peut aller à l’école. Toutefois, s’il a peu d’appétit, s’il manque d’énergie, si son humeur change ou s’il a des difficultés respiratoires, il est préférable de consulter un médecin.
  • Fièvre. Si l’enfant est capable d’être attentif et de s’amuser, il peut aller à l’école. Si la fièvre persiste plus de 3 jours et est accompagnée d’autres symptômes, il devrait plutôt rester à la maison.
  • Diarrhée ou vomissements. Ces symptômes risquent de perturber les activités de l’enfant pendant la journée. Il sera donc mieux à la maison.

Le sondage a été réalisé auprès de 1 442 parents d’au moins 1 enfant âgé de 6 à 18 ans.

Sources : Eurekalert et C. C. Mott Children’s Hospital

Nous sommes conscients qu’il survient certains problèmes d’organisation quand il est question de garder votre enfant à la maison dû à la maladie. Deux raisons fondamentales sont à la base de l’exclusion en milieu scolaire. Assurer le bien-être des enfants. En effet, l’enfant malade n’est pas en mesure de participer efficacement aux apprentissages scolaires et aux activités de groupe. Le milieu scolaire n’a pas la capacité de prendre soin des enfants malades.

Voici quelques exemples de symptômes ou de malaises qui obligent à garder l’enfant à la maison.

Fièvre orale : 37.5°C (99.5°F) ou rectale : 38°C (100.4°F)
Toux grasse importante
Écoulement nasal coloré et épais
Douleur à la gorge et/ou aux oreilles
Fatigue importante
Diarrhée (demeure contagieux jusqu’à 48 heures après la fin des symptômes)
Vomissement (retour à l’école si pas vomi pendant 24 heures)

Poster un commentaire