Les micro-crèches Happy Zou accueillent jusqu’à 10 enfants et offrent un environnement stimulant et sécurisé pour l’enfant.

Nos services : Une équipe conviviale et disponible, Une intégration au cœur de la vie de la crèche, Une amplitude horaire adaptée aux besoins des parents

Nous suivre
  /  Activités micro-crèches Happy Zou   /  Sommeil de bébé
Sommeil de bébé

Sommeil de bébé

Depuis quelques années, des moniteurs de signes vitaux pour bébé ont fait leur apparition sur le marché. Selon des médecins américains, ces produits n’auraient toutefois aucune utilité pour le sommeil de bébé en santé et pourraient même constituer une source de stress pour les parents.

Dans leurs publicités, les fabricants de ces moniteurs prétendent pourtant que leur produit amènera la paix d’esprit aux parents effrayés par le syndrome de la mort subite du nourrisson. Les moniteurs de signes vitaux mesurent en effet le rythme respiratoire du bébé, son pouls et le niveau d’oxygène dans son sang. Comme ces appareils peuvent être portés en bracelet, fixés sur la couche ou même placés dans une chaussette, les fabricants suggèrent d’équiper le bébé de ces capteurs chaque fois qu’il dort.

Les médecins américains soulignent toutefois qu’aucun de ces produits n’a démontré son efficacité en laboratoire. Il est donc impossible de savoir si les mesures obtenues à l’aide de ces capteurs sont fiables. De plus, rien n’indique pour l’instant que les moniteurs de signes vitaux pourraient prévenir la mort subite du nourrisson. Aux États-Unis, ces produits n’ont d’ailleurs pas reçu l’approbation de l’Agence américaine des produits alimentaires et médicamenteux (FDA).

Cependant, même si les moniteurs de signes vitaux étaient réellement efficaces, il n’y aurait aucune raison de les utiliser chez les bébés en santé, insistent les médecins américains. Par exemple, un bébé peut parfois avoir un taux d’oxygène sanguin légèrement plus bas qui se replace rapidement par lui-même. Avec un moniteur, certains parents pourraient décider de se rendre à l’urgence, et leur enfant serait alors soumis inutilement à une batterie de tests.

Les médecins reconnaissent que les premières semaines avec un bébé à la maison peuvent rendre certaines personnes anxieuses. Ils croient toutefois que l’utilisation d’un moniteur de signes vitaux n’est pas la solution. L’Académie américaine de pédiatrie encourage plutôt les parents à suivre les recommandations suivantes pour un sommeil sécuritaire :

  • Coucher son bébé sur le dos;
  • Faire dormir l’enfant dans son propre lit dans la chambre des parents;
  • Allaiter son bébé.

Sommeil bébé

Sommeil de bébé :

Normalement, entre 4 et 11 mois, l’enfant dort environ de 12 à 15 heures sur 24. De plus, il commence à dormir pendant de plus longues périodes la nuit. C’est souvent autour de 3 mois que le sommeil de bébé commencent leurs nuits, c’est-à-dire dormir de 5 à 6 heures de suite pendant la nuit.

Vers la fin du 1er mois, votre bébé commence à prolonger la durée de ses nuits et peut dormir 6 heures d’affilée.

Le sommeil de bébé est une préoccupation majeure des jeunes parents. Quel lit choisir ? Dort-il trop ? Pas assez ? Pourquoi pleure-t-il tous les soirs

Les enfants sont de gros dormeurs. Mais leurs besoins évoluent rapidement en fonction de l’âge. Les parents doivent sans cesse s’adapter à ces changements de rythme. De plus, ce repos nocturne est essentiel à son développement.

Selon qu’il ait 2 mois, 1 an ou 4 ans, bébé n’a pas les mêmes besoins en sommeil. Une chose est sûre, c’est que dormir en journée est nécessaire pour lui. Même en prenant en compte son âge , il est difficile de donner un timing précis quant aux plages de sommeil de bébé. Il y a de petits dormeurs et de gros dormeurs et ça, les parents ne peuvent pas y faire grand chose. Néanmoins, ils peuvent et doivent rester attentif au comportement de leur enfant qui leur indiquera si oui ou non, il dort suffisamment.

En plus de la récupération de la fatigue physique et nerveuse, il sert à la mise en place des circuits nerveux et favorise de nombreuses fonctions mentales et psychiques comme la mémorisation et l’apprentissage. En outre, c’est au cours des tous premiers mois que l’enfant met en place la structure de son sommeil

Poster un commentaire