Les micro-crèches Happy Zou accueillent jusqu’à 10 enfants et offrent un environnement stimulant et sécurisé pour l’enfant.

Nos services : Une équipe conviviale et disponible, Une intégration au cœur de la vie de la crèche, Une amplitude horaire adaptée aux besoins des parents

Nous suivre
  /  Apprentissage de l'enfant   /  6 – L’apprentissage de la propreté

6 – L’apprentissage de la propreté

Chaque enfant est différent. L’apprentissage de la propreté chez certains enfants sont prêts dès 18 mois, mais la plupart s’y intéressent entre 2 et 4 ans.

1. L’apprentissage de la propreté ne se fait pas en une nuit. Il peut falloir de 3 à 6 mois avant que votre enfant puisse se débarrasser de ses couches pour de bon.
Assurez-vous d’avoir assez de temps pour aider patiemment votre enfant tous les jours. Si d’autres personnes s’occupent de votre enfant, parlez-leur de vos intentions. Il est important que tout le monde travaille ensemble et aille dans le même sens.

Votre enfant sera peut-être plus stable sur le petit pot que sur la toilette, parce que ses pieds pourront toucher le sol. Si vous n’utilisez pas le petit pot, vous aurez besoin d’un siège adapté et d’un tabouret. Installez le petit pot de manière que votre enfant puisse y accéder facilement. Vous pouvez en installer à chaque étage ou dans chacune des salles de bain de la maison.

Si sa première tentative d’apprentissage de la propreté échoue, votre enfant n’est peut-être pas prêt. Ne soyez pas déçu ou fâché. Vous ne pouvez pas précipiter l’apprentissage de la propreté. Si votre enfant refuse d’utiliser le petit pot, arrêtez d’essayer pendant 1 à 3 mois.

Afin que l’enfant traverse cette période le plus sereinement possible, il aura besoin de votre attention et de patience, il vous faudra observer votre enfant et apprendre à reconnaitre les signes que votre enfant se trouve dans la période sensible à la propreté.

L'apprentissage de la propreté

L’apprentissage de la propreté

Choisir le bon moment

Préparé un environnement joue un rôle clé dans l’apprentissage de la propreté, l’idéal est créer un coin change, toujours placé au même endroit avec un pot ou un siège sur les toilettes.

Vous pouvez aussi amenez votre enfant à s’asseoir sur le petit pot à des heures régulières : au réveil, après les repas et les collations ainsi qu’avant les siestes, le bain et le coucher.

Il n’y a pas de moment idéal pour l’apprentissage de la propreté, mais il est conseillé de commencer durant une période paisible à la maison. Pour certains, l’été peut sembler être un bon moment pour entreprendre cette étape, car pendant cette saison les vêtements sont faciles à enlever rapidement lorsque le tout-petit exprime le besoin d’aller à la toilette.

Malgré cet avantage, le bon moment demeure toutefois celui où l’enfant manifeste des signes qu’il est prêt puisqu’il ne faut pas le forcer à devenir propre. Surtout, il ne faut pas commencer cet apprentissage à un moment stressant pour votre enfant, par exemple en même temps qu’un déménagement ou à l’arrivée d’un petit frère ou d’une petite soeur.

Votre enfant se relève dès que vous l’assoyez? Suggérez-lui de rester un peu plus longtemps, mais pas plus de 5 minutes. Évitez de lui donner un jouet ou un livre au moment où il est assis sur le pot. L’enfant doit se concentrer pendant quelques minutes sur la sensation d’une vessie qui a besoin de se vider ou d’une selle qui a besoin d’être éliminée, et un jouet pourrait le distraire.

S’il ne se passe rien, laissez-le se relever et retourner jouer. Ne manifestez pas de déception et ne lui faites pas de remarques. S’il fait ses besoins dans le pot, félicitez-le et complimentez-le.

Tant que vous n’êtes pas sûr de lui et que vous savez que vous sortez pour un bon moment, mettez-lui une couche ou une culotte d’entraînement.

Dites-lui d’aller sur le pot juste avant de partir et n’oubliez pas de prendre des vêtements de rechange. Si vous voyagez en voiture, apportez le petit pot avec vous, ainsi qu’une boîte de lingettes humides. Prévoyez des arrêts si vous parcourez une plus longue distance.

Poster un commentaire