Les micro-crèches Happy Zou accueillent jusqu’à 10 enfants et offrent un environnement stimulant et sécurisé pour l’enfant.

Nos services : Une équipe conviviale et disponible, Une intégration au cœur de la vie de la crèche, Une amplitude horaire adaptée aux besoins des parents

Nous suivre
  /  Apprentissage de l'enfant   /  01- La motricité fine, qu’est-ce c’est ?

01- La motricité fine, qu’est-ce c’est ?

La motricité fine, qu’est-ce c’est ? 🤔 Il s’agit du développement moteur qui mobilise les mains, les doigts et tous les petits muscles qui apprennent à réaliser des mouvements précis et minutieux.

La motricité fine une fonction qui peut contrôler le mouvement. La motricité fine est liée à un mouvement précis et peut attirer les petits muscles, en particulier les muscles des mains et des doigts. Saisir des objets, jeter des objets, déplacer des objets, couper ou peindre font partie de ces beaux mouvements.

La raison pour laquelle nous parlons d’évolution ici est que, comme la motricité générale, l’âge auquel chaque enfant l’atteint est différents avec un stade est également différent. Ici, chacun a son rythme ! En revanche, ce qui reste inchangé, c’est l’ordre dans lequel se déroulent ces étapes : en effet, l’acquisition des gestes dépend de deux facteurs principaux : l’équipement neurobiologique du patient.

Enfants : La maturité du cerveau, sa perception et ses capacités cognitives, son environnement et les stimuli qu’il reçoit, c’est pourquoi il y a une si grande différence entre deux enfants du même âge ; en revanche, l’évolution évolue toujours dans le même sens, car il obéit au rythme neural : rythme quasi distal. Évidemment, cela signifie que l’évolution du ton et donc la maîtrise des gestes se fera toujours du centre du corps vers la périphérie.

Par conséquent, vous contrôlerez vos épaules avant vos mains et vos hanches avant vos pieds. L’enfant contrôlera d’abord ses bras, puis ses mains, puis ses doigts.

 

Chaque enfant est différent et grandit à son rythme. Cependant, vous pouvez aider à le soutenir dans sa croissance d’enfants en pratiquant la méthode « réconforter, jouer et nourrir ». Cette méthode est conçue pour s’adapter facilement à votre travail quotidien.

S’habiller seul, nouer vos lacets, couper la nourriture … l’enfant peut effectuer toutes ces actions quotidiennes en grandissant. Ces acquisitions concernent notamment des emplois maîtrisant la motricité.

Quand on parle de motricité fine, on parle de développement de la main, puis ces muscles permettront à l’enfant de contrôler ses mouvements, d’explorer son environnement, de saisir des objets du quotidien (chaussures, fourchettes, lunettes …)

Afin de pouvoir les utiliser correctement. En conséquence, l’enfant obtient des mouvements précis et détaillés et gagne en autonomie.

 

La motricité fine

 

Le mouvement et la psychomotricité ont de nombreux apports bénéfiques dans le développement des enfants de deux à cinq ans. Ce travail a pour but de les expliciter, de démontrer les bénéfices qu’en retirent les enfants, ainsi que d’approfondir leur développement global. Tout ceci selon l’avis de plusieurs professionnelles. Le travail montre que le mouvement fait partie intégrante de la vie des enfants et qu’ils en ont besoin pour grandir.

Il détermine également le rôle de l’éducateur/trice de l’enfance quant à son accompagnement au quotidien et lors d’activités psychomotrices. En terminant ce travail, nous pouvons affirmer que la psychomotricité est importante dans le bon développement de l’enfant et qu’il serait nécessaire de la travailler dans les structures d’accueil. Et pourquoi pas, de créer une collaboration entre les crèches et les psychomotriciens.

 

L’enfant est un être en devenir. En tant qu’adultes, nous sommes responsables de l’éducation et du développement. Nous devons prendre les mesures appropriées pour les rendre autonomes. L’autonomie s’exerce non seulement dans l’apprentissage mais aussi dans la vie quotidienne. Par conséquent, il me semble nécessaire de développer la motricité fine d’un enfant afin qu’il puisse effectuer des tâches par lui-même et voler par lui-même. En effet, ce qui est acquis à un très jeune âge est acquis pour la vie.

Poster un commentaire